La Trinité-sur-Mer

Choisi par Eric Tabarly pour y faire construire le Pen Duick II qui l’a rendu célèbre en 1964, le port de La Trinité sur Mer est devenu « La Mecque » de la voile par la grâce des « locomotives » de la régate qui sont toujours venues y faire leurs armes et y cueillir leurs lauriers.

Tous les grands noms de la course au large fréquentent assidûment ce port favorisé par la nature. Bien abrité au fond de sa ria, il ouvre sur la baie de Quiberon, un plan d’eau idéal pour la course (500 équipages à Pâques pour le « Spi ») et parfaite base d’entraînement.
La nature en a fait également un grand centre ostréicole, et l’a pourvu de plages très agréables. Comme en témoignent de nombreux mégalithes, l’homme apprécie l’endroit depuis longtemps. Aujourd’hui il aime refaire la régate du jour autour d’une bonne table, sur le port ou dans l’une des ruelles plus calmes qui font le charme du vieux « village » Trinitain.